Fermer le menu

Faire l’acquisition d’un cheval sans rien connaître de son passé : dispositions et mesures à prendre

  • Par
  • Publiée le 26 avril 2018
  • 1419
  • 44
  • 6
Partager

L’achat d’un cheval se fait parfois de manière extrêmement anticipée. Certaines personnes investissent même dans des équidés avant leur naissance. Il arrive cependant que le cheval vienne à vous assez fortuitement. Dans des situations où l’on décide de sauver un cheval, quand on s’adresse à un marchand, ou tout simplement lorsqu’un animal est passé dans de nombreuses maisons… Il n’en est pas moins, qu’en disposant de peu d’informations au sujet du passé d’un cheval, il peut s’avérer délicat de bien comprendre son tempérament et ses réactions. Dès lors que l’on devient propriétaire, bien que n’ayant pas sous la main l’historique exact du cheval ou du poney, l’idée maîtresse est  de mettre en place une belle relation.

Laisser de côté les à priori, observer, faire preuve de “naïveté bienveillante”

Assez spontanément, on aura face à un cheval inconnu, des réflexes similaires à ceux que l’on peut avoir à côté d'individus familiers. Finalement, il est question de s’auto censurer au départ, pour s’obliger à faire preuve de neutralité. Pour bien s’ancrer dans cette perspective, un des enjeux qui vous permettra de vous faire une idée plus claire de la personnalité du cheval, sera de mettre en éveil tous vos sens. Se fier au feeling, regarder, écouter et ressentir les moindres choses lors de toute interaction. Le regard, la curiosité, l’aptitude du cheval à venir vers vous, ses réactions face à votre voix, suite à une caresse, sont des éléments qui pourront déjà vous en dire long. Il faut garder en tête que le cheval vous prend tel(le) que vous êtes, qu’il se fie à ce que vous dégagez. Sans rentrer dans des méthodes poussées en éthologie, la logique et l’écoute attentive de tout ce qui se déroule entre l’animal et vous, sont les principes qui doivent vous orienter. Si d’entrée de jeu vous vous sentez intrigué(e), amusé(e), et qu’une grande affection vous anime déjà, il est très probable que la suite des événements se passe bien…

Se réinventer, tout en proposant une routine rassurante

Cohabiter et évoluer avec un cheval peut s’avérer paradoxal à certains égards. Rien qu’en se basant sur l’aspect physiologique, il est à noter qu’une routine est indispensable (alimentation, rythme de travail, régularité dans les soins, dans l’entretien, et bien d’autres facettes encore…). La routine va installer un cheval dans certaines habitudes, et cette même routine vous permettra également de déceler divers changements ou dysfonctionnements. En d’autres mots: habitudes et régularité sont les clés de la réussite pour qu’un cheval soit bien dans sa peau, serein, et “disponible” dans sa nouvelle maison. Petit delta entre routine “bien-être” et ennui… C’est là où la réinvention prend du sens. Bien que disposant d’une mémoire linéaire (pas de notion bien distincte entre hier, aujourd’hui et demain), le cheval réagit extrêmement bien à ce que l’on appelle le “renforcement positif”. Très simplement, plus vous mettrez en place des stimulis positifs, plus il réagira facilement et agréablement à vos sollicitations. Le + amène du +, et la patience joueront toujours en votre faveur. Pour un nouveau venu, peu habitué à ses nouveaux quartiers, si vous mettez systématiquement en place des récompenses (caresses, voix, friandises…) à chaque “pas” que le cheval aura fait en votre direction, vous représenterez quelque chose d’agréable. Qui dit agréable, dit “on y retourne?!” … C’est précisément dans l’établissement des stimulis positifs, puis dans la découverte, que vous parviendrez à tisser et solidifier l’intérêt que le cheval vous portera.  

Vous vous lancez…

Vous avez tout ce qui est nécessaire pour accueillir le nouvel arrivant, tout est organisé pour que complicité et atmosphère positive soient au rendez-vous. Si d’aventure vous avez des questions, besoin de davantage de clés pour mieux comprendre votre compagnon, n’oubliez pas que le vétérinaire et des professionnels pourront parfaitement vous aider. Conseils, retours d’expériences, astuces, observations au cas par cas sont toujours très enrichissants. Et n’oubliez pas, plus vous aimerez votre cheval, quels que puissent être ses petits défauts, plus vos actes seront porteurs de bons messages. Ainsi, des détails ennuyeux finiront par se lisser au fil du temps.

Si vous avez vous-même fait l’acquisition d’un cheval sans connaître d’éléments de son passé, que vous êtes forts(es) de conseils ou suggestions: vos témoignages nous intéressent!

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article.

Pas encore membre ? Créer un compte

equirodi

A propos de l'auteur

EQUIRODI

Depuis 2006, Equirodi connecte le monde du cheval grâce au site d’annonces équestres Equirodi.com. Référence incontournable sur le marché français, Equirodi est aussi présent à l’international. Chaque jour des milliers de passionnés de cheval et d'équitation se retrouvent sur Equirodi pour acheter et vendre chevaux, camions, propriétés, matériel, selles, pensions, stages, emplois... et bien plus encore.

Equirodi vous recommande