Fermer le menu

Comment concilier vie quotidienne et passion du cheval ?

Partager

La passion des chevaux peut être dévorante, cela est bien connu… Que vous soyez étudiant(e), salarié(e), marié(e) avec ou sans enfants, les occupations et obligations du quotidien constituent une bonne partie de vos journées. Propriétaire ou non, vous dédiez une certain nombres d’heures, voire de jours (chaque semaine) à ces chevaux qui vous sont si chers. Un poney, un cheval, qu’il soit chez vous ou en pension quelque part, demande un minimum d’attention, et il peut être délicat de parvenir à faire cohabiter vie personnelle, et instants réguliers avec nos compagnons !

Le cheval, une histoire de compromis…

Lorsque l’on se lance dans la grande aventure de l’équitation - au sens très large du terme - on ne sait pas forcément combien on se prendra au jeu et à quel point on va s’y dédier. C’est un peu la magie du cheval! On tombe dedans, sur le tôt ou sur le tard, mais on ne sait pas tellement si on en reviendra. À titre individuel, passer s’occuper de son cheval et le monter, peut relever du challenge. Entre les horaires de travail, la vie sociale à préserver, il s’avère déjà ardu de tout mener de front. Si en plus de cela, vous ajoutez un conjoint et des enfants, les choses peuvent sérieusement se corser !

Pour beaucoup, les instants équestres constituent une bulle d’air, un moment privilégié hors du temps, quelles que soient les conditions météo. Autrement dit, c’est un véritable cas de conscience lorsqu’il s’agit de faire l’impasse sur ces moments. À juste titre. Car sortir au grand air, humer l’odeur de son cheval et profiter de l’ambiance des écuries en sortant du bureau, ça n’a pas de prix.

Mais qu’en disent Monsieur ou Madame ? D’aucuns estiment qu’une passion est une passion, quelles que puissent être l’énergie et les heures qui y sont consacrées. Dans le meilleur des cas, tout le monde tombe d’accord et chacun profite de ses loisirs respectifs, en minutant correctement ses allées et venues. Parfois, il peut y avoir des distorsions entre ce que chacun perçoit du temps qu’il attribue à ses hobbies. C’est ici que la notion de compromis devient primordiale. Parvenir à passer moins de temps avec son compagnon à quatre pattes? Ne pas engager sur tous les concours de la saison ? Annuler la balade dominicale en forêt, qui symbolise surtout le reporting de la semaine avec une amie cavalière…? Difficile de trancher, car dans un binôme où une seule personne monte à cheval, des incompréhensions notoires peuvent survenir. Dans le cas où les deux membres d’un couple montent à cheval, il est parfois question de MOINS être à cheval! Mais ça c’est encore une autre histoire.

Reprenons la dynamique des compromis. Si l’on réussit à faire des concessions pour nos chevaux, par exemple à travers la notion de travail, ou bien dans notre manière d’aborder intellectuellement et moralement notre relation à l’animal, il doit être logique de se remettre en question de la même façon, face à un conjoint non impliqué dans le monde de l’équitation. Pas si simple, puisqu’il faut se rendre à l’évidence: notre cheval est un membre de la famille qui a une place à part entière! Pourquoi le léser et le faire passer après les envies  - plage, restaurant, ou week end châteaux de la Loire - de notre compagne ou compagnon ? Vaste débat, car les arguments des deux partis sont tous recevables. Pas de position intransigeante au sein de la rédaction d’Equirodi, mais des questions demeurent: qu’en pense objectivement votre cheval ? (Évidemment que ce dernier connaît les moindres recoins de votre existence, même s’il ne peut pas vous répondre, n’est-ce- pas?) Qu’en pensez-vous, vous ? (Un peu de culture le temps d’un week end, saupoudré d’un peu de gastronomie, ça peut devenir plaisant à la longue, non ?) Techniquement, est-ce si compliqué de faire tenir un trotting rapide un samedi matin, où cheval et jockey s’oxygèneront pleinement, plutôt que deux séances rasantes, samedi et dimanche ? (Vous montez, puis vous sautez en voiture pour découvrir les richesses du patrimoine architectural de votre région). Bien sûr, l’humour dicte ces phrases, et chaque cas est particulier. Cependant, lève le doigt celle ou celui qui ne sourit pas face à de telles constatations…

Qu’en pense votre cheval?

On nous dit à l’oreillette que Fortiche de la Lande et Tilt de la Garenne ont appelé pour des réclamations au sujet de mademoiselle Durand et de monsieur Lepin. Ces derniers sont visiblement partis précipitamment après être descendu de cheval, et ont omis de papouiller naseaux et oreilles en partant. Trève de plaisanterie. Votre cheval, s’il est resté sur une note positive de votre visite, n’aura aucun grief à votre égard. Au contraire, il aura probablement beaucoup de plaisir à regagner ses pénates, tout en ayant accès au self à volonté. Vos activités extra équestres vont procureront probablement de belles surprises et sortir du quotidien cheval (qui est somme toute,un quotidien du quotidien), vous permettra aussi de prendre un recul intéressant face à votre équitation. Oui, varier les plaisirs, amène du positif. Et si vous êtes positif(ve), votre cheval ne vous remerciera jamais assez.

Vous devez rivaliser d’imagination et d’organisation pour faire cohabiter vie personnelle et chevaux? Racontez nous vos expériences! Des astuces pour allonger le temps, ou pour gagner quelques précieuses minutes avec votre cheval ? N’hésitez pas à nous détailler vos bonnes pratiques...

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

Commentaires

Ranabelle1 - 11 juin 2018

Le prochain article, pourrez-vous indiquer comment compremdre le cheval pour lui accorder du temps merci.

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article.

Pas encore membre ? Créer un compte

equirodi

A propos de l'auteur

EQUIRODI

Depuis 2006, Equirodi connecte le monde du cheval grâce au site d’annonces équestres Equirodi.com. Référence incontournable sur le marché français, Equirodi est aussi présent à l’international. Chaque jour des milliers de passionnés de cheval et d'équitation se retrouvent sur Equirodi pour acheter et vendre chevaux, camions, propriétés, matériel, selles, pensions, stages, emplois... et bien plus encore.

Equirodi vous recommande