Fermer le menu

Le Pure Race Espagnol

  • Par
  • Publiée le 7 septembre 2018
  • 741
  • 9
  • 1
Partager

Avec des origines remontant à plusieurs centaines d’années, le Pur Race Espagnol (PRE) est un cheval qui aujourd’hui connaît un franc succès auprès de bien des cavaliers. Son caractère et sa constitution font de lui un cheval polyvalent et plaisant à beaucoup d’égards. Le studbook de la race est géré par l’État espagnol. De fait, cela induit un certain nombre de procédures administratives pour les élevages situés hors du pays du flamenco. Certificats de saillie et documents d’identification doivent entre autre être remis à l’Association Française des Éleveurs de Chevaux de Pure race espagnole. Celle ci se met par la suite en contact avec le studbook. Il est à noter que les transferts d’embryons et la fécondation artificielle ne sont pas acceptés. Un poulain pour être approuvé PRE et confirmé, doit être issu de parents tous deux confirmés et déclarés aptes à reproduire.

Caractéristiques du cheval PRE

Il est attendu des juments qu’elles mesurent au minimum 1m52 au garrot, et 1m54 pour les mâles.

Les lignes de cette race sont généralement très harmonieuses. La tête du PRE est expressive, relativement large et son chanfrein peut être légèrement convexe. Ces chevaux espagnols disposent naturellement d’une belle encolure, équilibrée en terme de taille. Arquée et bien orientée, l’encolure des mâles peut toutefois être spectaculaire. On pense au “chignon” que possèdent certains. Le toupet et la crinière des PRE sont souvent laissés longs et ont un aspect soyeux. Les activités folkloriques comme les spectacles équestres nécessitant des chevaux avec des tresses très élaborées, constituent l’une des raisons pour lesquelles les crins de ce cheval sont extrêmement entretenus…

Le PRE est réputé pour avoir un garrot peu saillant, un dos court et musclé, ainsi que des reins courts, larges et naturellement toniques. Sa queue est attachée relativement bas, si l’on compare à d’autres races dont la queue est à l’inverse attachée haut (on pense notamment au pur sang arabe). On y trouve une belle densité de crins, bien souvent ondulés. En regardant les membres, les antérieurs de ce cheval espagnol sont secs et bien dessinés, ses attaches sont fines. Côté postérieurs, ce sont des jarrets obliques que l’on rencontre. Au même titre que les antérieurs, de fines attaches bien dessinées, des canons et des boulets harmonieux.

Lorsque l’on pense aux PRE, on imagine la plupart du temps chevaux à la robe grise. En effet, beaucoup naissent gris foncé voire noir, et s’éclaircissent au fur et à mesure qu’ils grandissent. Cependant, selon les souches, on rencontre aussi des chevaux bais. Le studbook accepte concomitamment les individus noirs, alezans, et palominos.

Origines et particularités du PRE

Le PRE peut être qualifié de race ancienne. Issu finalement d’assez peu de croisements, c’est probablement la race Barbe qui a influencé ses attributs au fil des siècles. 1000 ans av. J-C, les Barbes étaient déjà présents en péninsule ibérique. Cela permet d’avoir un ordre d’idée sur l’antiquité des origines du PRE.

Du XVIème ou XVIIIème siècle, ce cheval était disputé par beaucoup. Vif, mobile, et très intelligent, il était le compagnon idéal pour mener les batailles durant les guerres. Physiquement équilibré et esthétique, il fut (et est toujours) utilisé en Haute École. Toutes ses qualités ajoutées les unes aux autres, ont impliqué de nombreux croisements avec d’autres races. Le cheval espagnol avait ainsi gagné ses lettres de noblesse hors des frontières ! Pour ne citer que les plus convaincus : les  grands maîtres d’équitation française. François Robichon de la Guérinière (1688-1751), Gaspard de Saunier (1663-1748), Antoine de Pluvinel (1552-1620) ou encore Salomon de la Broue (1552- environ 1610) ont permis de faire évoluer les techniques équestres, grâce (entre autre) à des chevaux espagnols.

Malheureusement, l’engouement pour le cheval espagnol s’essouffle entre le XIXème et le XXème siècle. L’arrivée des voitures, l’essor des disciplines sportives (cso, courses) ont altéré l’utilisation de ces chevaux. Il a fallu attendre les années 1970 pour que la race retrouve une certaine popularité. De facto, des hommes et femmes passionnés ont relancé l’image du PRE. Créations d’associations, organisations d’évènements, naissances et développement de plusieurs élevages ont contribué à réamorcer le visibilité et le commerce de cette belle race.

Aujourd’hui

L’école royale andalouse d’arts équestres perpétue les traditions en ayant toute une cavalerie de PRE. La doma vaquera (“dressage vacher”) et la corrida à cheval sont également des activités qui emploient des PRE. Cette race connaît également un vrai succès auprès des cavaliers qui se souhaitent se lancer en Dressage. Avec un physique idéal pour atteindre rapidement les attitudes dites “rassemblées”, les sensations sont au rendez vous.

D’une autre manière, ces chevaux restent rustiques. Cela fait d’eux des compagnons au pied sûr. Randonnée, Trec et loisir, illustrent tout à fait leur polyvalence. À des niveaux intermédiaires en cso, il arrive aussi fréquemment de rencontrer des PRE. Dotés d’une grande franchise et d’un bon coeur, ils s’avèrent parfois plus simples à utiliser que des races plus orientées “sport”.

Un autre “métier” qui permet de mettre en relief bien des qualités du PRE : le spectacle équestre ! Naturellement artiste à travers ses allures expressives et ses facultés à jouer, tout en pouvant se concentrer très rapidement, le PRE dispose de tous les atouts recherchés pour le spectacle. Grâce à un port de tête très altier, et à une vivacité épatante dans ses allures, ce cheval est touchant. Il plaît à ses cavaliers et à ses spectateurs.

Vous êtes propriétaire d’un PRE ? Amoureux(se) de la race depuis toujours, ou passionné(e) sur le tard ? N’hésitez pas à nous témoigner vos expériences avec votre cheval.

Les PRE à vendre sur Equirodi, c’est par ici

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article.

Pas encore membre ? Créer un compte

equirodi

A propos de l'auteur

EQUIRODI

Depuis 2006, Equirodi connecte le monde du cheval grâce au site d’annonces équestres Equirodi.com. Référence incontournable sur le marché français, Equirodi est aussi présent à l’international. Chaque jour des milliers de passionnés de cheval et d'équitation se retrouvent sur Equirodi pour acheter et vendre chevaux, camions, propriétés, matériel, selles, pensions, stages, emplois... et bien plus encore.

Equirodi vous recommande