Fermer le menu

Le poney connemara

  • Par
  • Publiée le 11 septembre 2018
  • 923
  • 12
Partager

Apprécié et plébiscité depuis de longues années en France, le poney Connemara a tout pour plaire. Officiellement reconnue en 1923, cette race a pu disposer d’un studbook en 1926. Originaire d’Irlande, ce poney aux nombreuses qualités est devenu presque omniprésent sur notre territoire. Le connemara est né dans … le Connemara !

Cette région localisée à l’Ouest du pays, est constituée de péninsules. Ainsi, on imagine sans peine les différentes conditions dans lesquelles cette race a pu se développer. Proximité avec le littoral, climat tempéré mais venteux et parfois rude, ont imposé aux connemara un mode de vie austère. Toutes ces circonstances leur ont permis de se forger un instinct de conservation à toute épreuve. Sans trop de certitudes quant aux croisements aux prémices de ce poney, il est tout de même à noter que des chevaux aux ascendances méditerranéennes ont profondément marqué la généalogie de la race.

Aujourd’hui, la France est le deuxième pays au monde derrière l’Irlande, à détenir un important cheptel de connemara. Que ce soit en cso, en dressage, en concours complet ou dans d’autres disciplines, de nombreux connemara ont tiré leur épingle du jeu ! Qui n’a pas entendu parler de Dexter Leam Pondi, Don Juan V, ou encore Thunder du Blin ?

Caractéristiques du Connemara

Les standards de taille de la race sont compris entre 1m28 et 1m48 (voire 1m50 avec les nouvelles réglementations au sujet des tailles Poneys). Cela signifie que l’on peut donc rencontrer des connemara de catégories B, C et D. La robe crème est admise depuis 2006, elle s’ajoute à la plupart des autres robes (à l’exception du pie).

Physiquement, ce sont des poneys robustes, compacts et naturellement bien charpentés. Ils possèdent une jolie tête expressive, avec des mâchoires relativement marquées. S’ensuit bien souvent une encolure assez dense et bien orientée. Leur dos est tonique et plutôt long que court, il est prolongé par une puissante arrière main. Les membres des connemaras ont un aspect solide mais le côté athlétique n’est pas laissé pour compte.

Ces poneys ont la réputation d’être d’excellente composition. On leur reconnaît un tempérament futé, fiable, et courageux. Il arrive néanmoins de rencontrer des connemara adaptés à tous types de niveaux (plus ou moins d’énergie selon les origines et le modèle). Les allures sont généralement caractérisées par une amplitude naturelle assez importante. Pas si étonnant finalement, lorsque l’on regarde attentivement les plantureuses arrières-mains de ces petits chevaux. Leurs pieds sont habituellement bien constitués. Nombreux sont ceux qui se dispensent de fers, ne serait-ce qu’aux postérieurs. On constate un autre atout chez cette race : le fait d’être parfaitement adapté aux enfants et aux adultes.

Origines et particularités de ce poney

Au XIXème siècle, les sols irlandais furent très appauvris et les qualités des connemara se dégradèrent considérablement. Afin de ne pas être confronté à une trop importante diminution des bons sujets (physique harmonieux, résistance etc.), il fut décidé que d’autres races allaient apporter du sang neuf. Pur sang, welsh cob, et hackney pour ne citer qu’eux, contribuèrent largement au renouveau du connemara.

C’est dans les années 1960 que les premiers individus furent importés en France. L’Association française du poney Connemara a même été créée en 1969. La race s’est implantée au départ  en Bretagne et dans le Poitou Charente. Le milieu des années 1970 marque également une période de forte importation de poneys connemara depuis L’Irlande (parallèlement à une activité d’élevage français en pleine expansion).

Par atavisme génétique, historique et géographique, la race se différencie par une remarquable résistance, d’épatantes facultés à s’adapter, et une agréable intelligence. Seule “insuffisance” à mentionner, et encore, cela reste à vérifier au cas par cas : le manque de vitesse. Cette dernière est en revanche compensée par de la puissance et un très bon équilibre. D’autre part, et l’on en revient à des considérations d’ordre comportemental, le connemara fait preuve d’une grande franchise et de beaucoup de calme tout en étant très alerte.

Un succès toujours au rendez-vous !

Malgré l’arrivée de nouveaux poneys sur le marché français, ou une amélioration des races existantes (bwp, welsh, PFS …), le connemara reste fidèle à lui même et à la réputation qui lui a toujours assuré une excellente renommée. Certains éleveurs se spécialisent dans des modèles bien précis, et parviennent à ne sélectionner que des qualités.

Certaines souches, bien que faisant état de puissance et de geste peuvent manquer de tonus. Qu’à cela ne tienne, grâce à l’apport de sang aux origines plus énergiques, le connemara finit par être plus léger plus vif, tout en conservant son amplitude, un mental froid et égal à lui même. Ces méthodes ont également permis à la race de se distinguer sans bavure dans des épreuves à haut niveau de dressage, voire même d’attelage.

En tout état de cause,  c’est un poney confortable, attachant, dont l’histoire seule suffit à faire rêver.

Vous êtes propriétaire d’un connemara ? Pourquoi avez vous jeté votre dévolu sur cette race et quels sont vos avis et expériences ?

Vous recherchez un connemara ? Rendez vous sur ce lien !

Acheter un poney Connemara. Retrouvez toutes les annonces ici

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article.

Pas encore membre ? Créer un compte

equirodi

A propos de l'auteur

EQUIRODI

Depuis 2006, Equirodi connecte le monde du cheval grâce au site d’annonces équestres Equirodi.com. Référence incontournable sur le marché français, Equirodi est aussi présent à l’international. Chaque jour des milliers de passionnés de cheval et d'équitation se retrouvent sur Equirodi pour acheter et vendre chevaux, camions, propriétés, matériel, selles, pensions, stages, emplois... et bien plus encore.

Equirodi vous recommande