Fermer le menu

Monter votre cheval à la plage

  • Par
  • Publiée le 20 octobre 2017
  • 1182
  • 32
  • 3
Partager

À cheval à la plage: bon sens et astuces pour profiter pleinement d’une sortie sur la côte!

Voilà, l’automne est là. Pour beaucoup cette saison rime avec pluie et baisses des températures, pour d’autres ce sont à nouveau les plages qui rouvrent. C’est ainsi l’occasion de s’aérer la tête, tout en changeant de cadre, pour notre moral mais aussi pour celui de nos chevaux. Les plages sont de formidables lieux naturels où profiter d’une vue imprenable, tout en proposant une thalasso aux chevaux. Il est toutefois indispensable de se renseigner sur les consignes et accès avant de prendre la route.

Cheval et littoral

Selon les communes où se trouvent les plages, l’accès aux chevaux peut être réglementé. Il peut être formellement interdit, partiellement autorisé (secteur et horaires), ou pleinement autorisé. Des panneaux au sujet de ces réglementations sont disposés à l’entrée des plages. Cependant, si vous voulez gagner du temps, rendez vous sur le site de l’office de tourisme (ou passez un coup de fil à la mairie) de la commune où la plage convoitée se trouve. Cela vous permettra d’aller directement sur des plages accessibles aux équidés. La fin de la saison estivale marque une plus grande souplesse, en terme d’accès à la plage pour les cavaliers. Pensez également à vous renseigner sur les parkings. Si vous arrivez de loin, assurez vous de bénéficier d’assez de place pour parquer vans et/ou camions, sans gêner les autres utilisateurs de la plage.

Cheval, plage, et... SÉCURITÉ

La plage étant un espace très vaste, il faut redoubler de vigilance. Les piétons, les kite surfers, les chars à voile, sont autant d’individus auxquels il faut faire attention (et réciproquement). Portez vos casques, on ne le dira jamais assez… et ayez un regard sur tout ce qui vous entoure. N’oubliez pas qu’une sortie plage à cheval se fait à marée basse. Dirigez vous rapidement vers le sable mouillé, car le sable sec, profond et fuyant, est très mauvais pour les tendons des chevaux. Pour les individus peu habitués à la mer, marchez longuement, parallèlement à l’eau, afin d’habituer progressivement votre monture à ce nouvel environnement. La plupart des chevaux, d’un naturel curieux, finissent assez naturellement par se faire au bruit de l‘eau et aux vaguelettes.

L’équipement

La plage étant un milieu où sable, sel et eau se côtoient, il est judicieux de fermer la portes aux zones d’échauffements et/ou blessures. Si vous le pouvez, utilisez des sangles synthétiques ou en gel, qui seront très facilement rinçables, le mieux étant une sangle en coton. Le port des guêtres n’est pas nécessairement préconisé, tout simplement parce que sel et sable risquent de s’y loger. Dans la mesure du possible, essayez de ne pas mettre vos cuirs en contact avec l’eau de mer… Elle risque de détériorer et tâcher votre matériel.

Enfin...

Prévoyez de l’eau pour abreuver les chevaux au sortir de la plage. Quelques litres pour se désaltérer avant de repartir ne seront pas du luxe. À votre retour à l’écurie, le rinçage du cheval (passage de sangle et intégralité des membres), ainsi que le nettoyage minutieux du matériel sont indispensables !

equirodi

A propos de l'auteur

EQUIRODI

Depuis 2006, Equirodi connecte le monde du cheval grâce au site d’annonces équestres Equirodi.com. Référence incontournable sur le marché français, Equirodi est aussi présent à l’international. Chaque jour des milliers de passionnés de cheval et d'équitation se retrouvent sur Equirodi pour acheter et vendre chevaux, camions, propriétés, matériel, selles, pensions, stages, emplois... et bien plus encore.

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article.

Pas encore membre ? Créer un compte

Equirodi vous recommande