Fermer le menu

Préparer la nouvelle saison de concours avec son cheval

Partager

L’an dernier, vous avez réalisé une saison de concours très positive. Durant l’hiver vous avez eu à cœur de poursuivre le travail afin de redémarrer dans les meilleures conditions possibles. Mais avez-vous vraiment pensé à tout ?

Le check-up de fin de saison

Vous rentrez de votre tout dernier week-end de concours, exténué mais heureux. Vous avez déjà programmé le rendez-vous avec l’ostéo et le vétérinaire pour un petit contrôle technique de routine.

Les saisons de concours coïncident à quelque chose près avec la période de la mue et l’arrivée du mauvais temps. Revenons un peu sur les mois précédents. Votre cheval a enchaîné les séances de travail. Son alimentation a parfois dû être réajustée. Bien que bon voyageur, les nombreux transports l’ont quelque peu stressé voir fatigué. Sans parler des compétitions en elles-mêmes où les fortes transpirations ont mis à mal l’organisme.

La séance sera une bonne chose. Elle permettra de lever des tensions ou des compressions liées à la fatigue ou des petits bobos. Le ckeck-up du vétérinaire, au travers de l’écoute des principaux signes cliniques de bonne santé permettra de déterminer si sur le fond tout est en ordre. Notamment si l’examen est complété par un bilan sanguin assez large.

Il reste au moins un point clef : l’encrassement de votre cheval. Son organisme a passé environ 8 mois à enchaîner et encaisser différentes variations. Variations de températures, variations de type de sol, variations du niveau d’effort. Pour cela il a dû transformer tout ce qu’il ingère (eau et aliments) ainsi que l’air qu’il capte pour répondre présent. Pour tout cela il a eu entre autre besoin de son foie. Cette véritable usine naturelle intervient dans la digestion, dans la gestion de fin vie des globules rouges, du traitement des déchets et toxines et bien d’autres fonctions (synthétisation, stockage, etc). Mais cet organe se fatigue et s’encrasse. Un drainage est quasi impératif pour l’aider à conserver la forme.

Tout ça pour ça ? Non. Il s’agit d’aborder la question des chevaux qui finissent par engorger. La circulation sanguine et lymphatique étant devenu trop faible pour assurer un bon retour du bas des membres vers le coeur et donc le foie. L’accumulation de toxine dans l’organisme peut contrarier le fonctionnement d’épuration. Au travers d’une solution drainante vous accompagnerez l’organisme dans la collecte et l’évacuation des déchets. Pour cela le foie doit pouvoir répondre présent, mais les reins également. D’où une action diurétique de ces aliments complémentaires. Ces déchets ou toxines seront naturellement reconduit vers la sortie, soit par le biais des selles, soit par le biais des urines.

Dit comme ça, vous vous dîtes qu’il n’y a pas de quoi en faire toute une ration de carottes. Mais pourtant si. Car avec la fin de saison arrive la période de mue et souvent de vermifugation. Le corps entier de votre cheval devient over booké. Il faut réparer les petites lésions, traiter les molécules chimiques liées au vermicide, et passer le pelage en mode hiver. Tout cela demande de l’énergie et des ressources et par conséquent produiront de nouveaux déchets. Conséquences votre cheval pourrait présenter une forte baisse d’état, une méforme dans ses capacités physiques et sportives. Et les petits bobos pourraient ne pas se “réparer” rapidement.

Episode 2, reprise des concours

Avant de préparer le van ou le camion, de graisser tous les cuirs, et d’aligner les chemises de concours, regardons du côté de votre monture.

Comme à l’automne le début de saison correspond plus ou moins à la période de mue et la sortie de l’hiver. Bien que l’activité physique de votre cheval n’a pas été aussi importante que durant la période de concours, il a tout de même dû pédaler sec. Le froid, l’humidité, les variations de températures, et les petites infections ont demandé énormément de ressources à l’organisme.

Là aussi l’opération drainage s’avère nécessaire, mais pas que ! Evidemment, cela ne paraîtra pas évident aux yeux des chevaux tondus, mais une seconde mue s’opère. Le poil s’adapte à la douceur qui va s’installer peu à peu. Tout cela a un prix. Il convient de bien ajuster la ration de votre monture afin que la couverture en vitamines, minéraux et oligo-éléments ne présente pas de “carences”.

Pour bien comprendre, dans un même temps, l’organisme devra répondre aux besoins musculaires (notamment le maintien de la musculature, ou la prise de masse, consommation d’énergie en hausse), renouveler son pelage, sans oublier les nouvelles périodes de stress. Le risque étant de débuter la saison avec un cheval un peu juste sur le plan physique et un poil terne, signes que tout ne va pas bien sous la croupe.

Dans l’idée de partir sur de bonnes bases et éviter des blessures inutiles, il convient de faire le point sur la ration de son cheval. Selon la base de la ration (céréales + foin, floconnés + foin ou encore granulés + foin), il pourra être nécessaire d’ajouter un C.M.V. Un quoi? Un Complément Minéral et Vitaminé qui très souvent contient également des oligoéléments.

Précisons au passage qu’une ration doit être convenablement équilibrée dans son apport en Calcium. Ce minéral souvent associé à la construction osseuse va un peu plus loin. Comme le Phosphore et le Magnésium, ils jouent un rôle important dans la contraction musculaire.

Bien évidemment, nous sommes conscients que la préparation d’un cheval de concours ne se limite pas à quelques drainages ou autres complémentations. Ce ne sont que quelques points parmi tant d’autres. Mais il n’en demeure pas moins que l’équilibre intérieur de votre cheval est un point crucial pour espérer “performer” et obtenir des résultats réguliers. Votre monture nécessite par conséquent un entretien régulier.

Article proposé par R.DELHOMME - DistriHorse33.com

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article.

Pas encore membre ? Créer un compte

distrihorse33

A propos de l'auteur

DISTRIHORSE33

Depuis 2008, Distri'Horse33 est spécialisée dans la vente sur Internet de produits pour la santé et les soins de vos chevaux. Distrihorse33 propose un large choix de marques pour la santé du cheval dont sa propre marque Distrihorse33. Cette dernière se concentre dans les plantes pures, et les préparations inspirées de la nature. La marque Distri'Horse33® se veut qualitative et renforcer de conseils nés de leur expérience du cheval et de ses besoins.

Equirodi vous recommande