Fermer le menu

Les soins naturels à destination des équidés : focus sur les médecines alternatives

  • Par
  • Publiée le 14 décembre 2019
  • 705
  • 5
Partager

Les médecines douces ou dites "alternatives" se sont largement démocratisées auprès du public humain. Il se trouve que nos compagnons les équidés ne sont pas en reste, puisque des praticiens spécialisés oeuvrent quotidiennement à travers des professions dont les bienfaits avérés chez l'Homme se répandent exponentiellement à travers le monde équin. Quelles sont ces disciplines ? Comment se pratiquent-elles ? Comment s'y retrouver dans les formations ? Equirodi vous propose un dossier spécial Médecines douces à l’attention des chevaux.

Qu’est ce qu’une médecine alternative ?

Par essence les médecines alternatives "aident au rétablissement de la fonction". Dès lors qu’une ou plusieurs zones de l'anatomie du cheval dysfonctionne(nt), cela impacte sur la périphérie. En parallèle de la médecine allopathique (médecine traditionnelle), les médecines alternatives vont contribuer à l'amélioration du confort et favoriser une amélioration de l'état global en se concentrant sur des zones précises.

FROG EQUILIBRIUM® FROG EQUILIBRIUM® - Renforce et assainit le sabot
Crème de soin spécialement conçue pour les sabots sensibles et abîmés par l’humidité. Renforce et durcit la corne et la sole. Elle permet de retrouver l’équilibre naturel du sabot pour faire face aux conditions environnementales difficiles.
Découvrir le produit pour sabots FROG EQUILIBRIUM

Par ailleurs, le terme médecine “douce” est fréquemment employé. Or, toute médecine autre que traditionnelle n’est pas nécessairement plus douce. Prenons l’exemple de l’acupuncture ou encore de l’ostéopathie. Un acupuncteur en localisant mal une aiguille risque d’engendrer des désagréments chez son patient. Même logique pour un ostéopathe, qui au gré d’une manipulation inadéquate, peut provoquer une douleur ou un inconfort inattendus. De facto, il est plus approprié de parler de médecines alternatives ou parallèles.

Les médecines alternatives appliquées aux équidés

Les ostéopathes équins

Les ostéopathes équins (ostéopathes animaliers spécialisés dans les équidés) sont très souvent mis à contribution, et ce depuis de nombreuses années. Leur expertise touche toutes les sphères du monde équestre. Il existe finalement autant de motifs de consultations que de chevaux ! Pourquoi l’ostéopathie est-elle LA médecine alternative faisant un nombre d’adeptes toujours plus grand chaque année ? En ayant amélioré le confort physique de nombreux êtres humains, l’ostéopathie s’est dirigée vers les animaux en prouvant une indéniable complémentarité avec la médecine traditionnelle. L’ostéopathe a pour missions principales de prévenir d’éventuels troubles physiques et de rééquilibrer l’organisme. Ce rééquilibrage peut suivre des événements traumatiques (tendinites, chutes…), des douleurs liées à des maladies (notamment l’arthrose) ou bien donner des coups de pouce à des chevaux dont la conformation naturelle limite certains déplacements ou performances (les grands chevaux difficiles à muscler, de mauvais aplombs, un dos long…). L’ostéopathe intervient manuellement, de manière douce et progressive. Il peut également préconiser des exercices et orienter le propriétaire d’un équidé vers des pratiques qui iront dans le prolongement d’une séance ostéopathique.

Deux possibilités d’accéder au métier d’ostéopathe pour animaux :

  • Effectuer un cursus en école vétérinaire, puis décrocher le diplôme de vétérinaire ostéopathe en ayant suivi une formation complémentaire (500 heures) et pratiqué la discipline lors de stages auprès de vétérinaires ostéopathes.
  • Réussir l’épreuve d’aptitudes organisée par l’Ordre National des Vétérinaires si la candidate ou le candidat ne sont pas préalablement diplômés en médecine vétérinaire. La validation de cette épreuve permet alors d’exercer légalement. Écrit et pratique sont au menu de ce test d’aptitudes. Afin d’acquérir suffisamment des connaissances et de savoir faire, cette catégorie de candidat(e)s peut se former dans l’une des écoles françaises préparant à la profession d’ostéopathe pour animaux ainsi qu’aux tests d’aptitudes organisés par l’Ordre National des Vétérinaires.

NB : un ostéopathe pour humains, souhaitant se diriger vers les animaux devra également réussir l’examen établi par l’Ordre National des Vétérinaires.

Les Ecuries d'Alix
Les Ecuries d'Alix
Soins, convalescence, remise en forme
Alix Herbinger | Tél 06 27 49 40 73 | contact@lesecuriesdalix.com | Aquitaine - France
En savoir plus sur les soins

L’ostéopathie

Très similaire à l’ostéopathie : l’étiopathie. L’étiopathe grâce à ses mains vise à dissiper des symptômes en agissant sur leurs causes. Capacité à questionner et à analyser constituent alors des qualités fondamentales dans ce métier. En mettant le doigt sur l’origine des symptômes, l’étiopathe peut agir sur ce qui “coince”. Se former au métier d’étiopathe représente six années d’études, dispensées dans des “Facultés libres d’étiopathie” situées à Paris, Toulouse, Lyon et Rennes. Ce métier dispose d’une association professionnelle (l’institut Français d’Etiopathie) et tout étiopathe pour exercer légalement son activité, doit être inscrit au Registre National des Étiopathes. Cependant, il n’existe actuellement pas de formation en étiopathie spécifiquement adaptée aux animaux, et à fortiori aux chevaux.

Le physiothérapeute équin

Le physiothérapeute équin, quant à lui (ou elle !) est le kiné du cheval. Les séances kiné s’envisagent donc principalement dans une dynamique de rééducation et de réhabilitation physique. Les équidés ayant subi des traumatismes, des blessures ou de lourdes interventions constituent la majeur partie des patients du physiothérapeute équin. Néanmoins, la physiothérapie s’adresse également aux chevaux de sport qui nécessitent des soins post effort en matière de récupération physique. En amont d’épreuves clés, le physiothérapeute contribue aussi à la préparation physique. La notion de bien être est ainsi au coeur des préoccupations du physiothérapeute. Massages et utilisation de divers appareils entrent dans le domaine de compétences de ce métier.

Parmi les outils et techniques du physiothérapeute :

  • la cryothérapie (soins par le froid),
  • les ondes de choc (à l'origine utilisées pour dissoudre les calculs rénaux, les ondes de choc permettent aujourd’hui de favoriser la cicatrisation lors de problèmes tendineux par exemple),
  • l’électrostimulation (aux vertus antalgiques et très efficaces en récupération physique post effort).

Par ailleurs, les soins marins à base d’algues en cataplasmes ou enveloppements entrent dans la proposition de services de nombreux masseurs kinésithérapeutes / physiothérapeutes équins.

Un autre traitement, employé pour les humains afin d’atténuer les gênes et douleurs musculo-articulaires : le K-taping. Le K(inésio)- Taping est depuis quelque temps employé pour soulager les chevaux (Équi K-Taping). Un chiropracteur japonais (Kenzo Kase) a développé au moment des années 1970 des bandes adhésives élastiques, à appliquer sur différentes zones. À ce moment, Kenzo Kase pensait que la couleur des bandes pouvait avoir une incidence sur les effets escomptés. Or, à l’heure actuelle il n’y a manifestement pas de différence entre les couleurs (excepté le noir, qui capte mieux la chaleur). Les bienfaits de ces bandes sont optimaux après une séance de massage, de kiné ou encore d’ostéopathie.

En ce qui concerne les formations et l’aspect reconnu et légal d’exercer, deux parcours peuvent être empruntés : obtenir le diplôme vétérinaire ou kinésithérapeute (humain), puis suivre une formation de deux ans à l’institut français de kinésithérapie animale.

L’acupuncteur équin

L’acupuncteur équin fait également partie des professionnels compétents en matière de médecine parallèle appliquée à nos compagnons à crins. L’acupuncture aurait manifestement trouvé sa source il y a fort longtemps, durant la Préhistoire, mais il est admis que cette pratique reste un art Taoïste (Zhen Jiu ou “l’art des aiguilles de métal”) lié à la médecine traditionnelle chinoise. La stimulation de zones spécifiques, grâce aux aiguilles, favorise le rétablissement des énergies circulatoires à travers l’organisme. L’acupuncteur peut s’aider non seulement d’aiguilles, mais également de laser ou encore d’outils produisant de la chaleur (la moxibustion) afin de stimuler les points sur lesquels il faut s’attarder. L’exercice de cette pratique sur les équidés est réservé à des docteurs vétérinaires ayant suivi une formation complémentaire en acupuncture.

Le Shiatsu

La médecine traditionnelle chinoise offre d’autres savoir-faire, notamment dans le domaine des massages. Pour citer que lui : le Shiatsu. Exécuté sur les chevaux, ce type de massage regorge de bienfaits et de qualités. Comme chez l’humain, le corps du cheval est parcouru de méridiens. Ces canaux si l’on peut dire, sont parcourus par de l’énergie. Il arrive que cette dernière éprouve des difficultés à circuler (les raisons sont multiples). Le praticien en Shiatsu s’attache alors par la pression de ses doigts - mains - coudes, à rétablir une bonne circulation énergétique entre les méridiens. Le Shiatsu et l’acupuncture sont somme toute très proches, puisque les doigts et les aiguilles ont des fonctions similaires : stimuler pour mieux faire circuler. Le Shiatsu permet d’harmoniser le physique et le mental. Cette discipline n’a pas vocation à se substituer à la médecine traditionnelle, mais elle permet à de nombreux chevaux de recouvrer la forme après des événements traumatiques, après une maladie, durant des périodes de douleur mais dont on connaît l’origine (chaleurs chez les juments par exemple), ou encore lors de changements dans le comportement de l’animal. Plusieurs écoles en France proposent une formation en Shiatsu animalier, et l’organisme référent dans la profession est le Syndicat Professionnel des praticiens Shiatsu équin et animalier.

Probioguts - HORSE REMEDY ProbioGuts - Votre meilleur allié pour refaire la flore intestinale de votre cheval !
ProbioGuts est un produit à base de son d'épeautre fermenté par un mélange exclusif de lactobacilles et bacilles.
Son appétence, son packaging pratique et sa mesurette écologique en font un des compléments alimentaires des plus innovant.
Découvrir PROBIOGUTS par HORSE REMEDY

Le Reiki

Petite parenthèse à propos d’une autre discipline : Le Reiki (ki)Énergie vitale - (Rei)Spirituelle/universelle. Jusqu’ici majoritairement proposé aux humains, le Reiki peut aussi influer positivement sur le cheval. Insuffler suffisamment d’énergie et lui permettre de circuler correctement, telle pourrait être la devise du Reiki. Développement spirituel et méditation sont intimement corrélés à l’énergie qui circule dans le corps. Le principe de méditation est bien entendu peut être un peu compliqué à concevoir lorsqu’il s’agit d’un cheval, mais l'apaisement et la bienveillance véhiculés lors d’une séance de Reiki ne peuvent qu’être bénéfiques pour nos compagnons. Un cheval lors d’une séance de Reiki se verra proposer les mêmes conditions qu’un humain. Dans une atmosphère calme, le praticien se consacre tout entier à l’animal, en apposant ses mains afin d’harmoniser l’énergie circulatoire. Détente garantie. Pourquoi ne pas offrir une séance Reiki à votre cheval parfois anxieux ?

Revenons à des termes plus régulièrement vus et entendus par la plupart d’entre vous …

L’homéopathie et la phytothérapie appliquées aux équidés

L’homéopathie

Bon nombre d’entre nous associent l’homéopathie aux plantes. Cette affiliation est tout à fait pertinente, mais pas que ! En effet, l’homéopathie utilise certes des extraits de végétaux, mais aussi des fragments de minéraux et … d’animaux ! Étonnant quand on songe aux petites granules blanches et sucrées qui nous sont parfois prescrites par le médecin en compléments de certains traitements classiques. Nos chevaux peuvent être parfaitement réceptifs à ce genre de remèdes. Le principe même de l’homéopathie étant de ne pas se concentrer sur l’apport d’une substance curative, mais plutôt de soumettre le malade à ce que l’on qualifierait de poison si les doses étaient colossales. D’où l’expression “à dose homéopathique” ;-)... Il n’en est pas moins que l’homéopathie chez les chevaux contribue à soutenir de nombreux pépins de santé. On pense principalement aux allergies, aux oedèmes, à certaines toux, à la raideur musculo-articulaire, à certains troubles du comportement… Pas de surprise quant au parcours permettant de devenir homéopathe pour les équidés : il est indispensable d’avoir suivi un cursus en école Vétérinaire puis d’avoir effectué une spécialisation dans un établissement agréé par l’État. Cette spécialisation s’effectue sur une à trois années.

EquinCade – Protection des pieds et du paturon du cheval EquinCade – Protection des pieds et du paturon du cheval
EquinCade est un produit naturel à base d’huile de Cade vraie, d’extraits de plantes (Securidaca, Thym, Giroflier) et d’allantoïne. L’huile de Cade est reconnue pour ses propriétés asséchantes et antiseptiques, et est traditionnellement utilisée pour apaiser les zones sensibles cutanées.
Découvrir EquinCade – Protection des pieds et du paturon du cheval

La phytothérapie

La phytothérapie quant à elle, repose exclusivement sur l’emploi de plantes/végétaux. À travers différents procédés d’extraction, ces végétaux sont transformés et peuvent ainsi être utilisés ou consommés sous diverses formes. On songe en particulier aux flacons contenant des macérats glycérinés de plantes. À utiliser purs ou dilués, les macérats sont tout simplement constitués de racines, pousses ou bourgeons broyés puis mélangés à de l’eau ainsi qu’à de petites doses d’alcool et de glycérine. Il arrive également que les produits phytothérapeutiques soient issus d’une distillation de plantes préalablement macérées dans de l’alcool. Certaines de ces substances phyto peuvent par ailleurs être utilisées pour les équidés via un nébulisateur. Les inhalations permettent un soutien de l’appareil respiratoire lors d’épisodes allergiques, ou en cas de pathologies chroniques (ex. Emphysème). Les formats pommades sont aussi présents sur le vaste marché des produits phytothérapeutiques à destination des chevaux. Afin de favoriser la cicatrisation d’une plaie superficielle par exemple, une pommade au calendula peut être proposée. Il est toutefois important de se souvenir que même si la phytothérapie fait usage de produits exclusivement naturels et d’origine végétale, ce n’est pas pour autant que l’action de ces substances est parfaitement inoffensive. Un risque allergique peut exister, ainsi qu’une incompatibilité avec certains traitements de la médecine traditionnelle. De facto, l’avis d’un professionnel est indispensable lorsque l’on envisage d’employer la phytothérapie pour un équidé. Les bienfaits de cette médecine ancestrale sont cependant avérés dans la lutte contre certains soucis respiratoires, ou encore lors de problèmes dermatologiques légers, ou bien digestifs (spasmes), et même chez des individus souffrant d’anxiété. Le titre de phytothérapeute s’obtient suite à une spécialisation en phytothérapie (ou phyto-aromathérapie) après l’obtention d’un doctorat en médecine, pharmacie ou en médecine vétérinaire. Par ailleurs, sans être docteur il est possible de devenir conseiller(ère) en phytothérapie si une formation en herboristerie, aromathérapie, naturopathie ou phytothérapie a été suivie. Les structures qui dispensent ces formations sont de plus en plus nombreuses en France, il est donc très important de bien se renseigner sur le sérieux et la qualité de l’enseignement que vous recherchez.

En bref

Les médecines alternatives à l’attention des équidés ont une valeur inestimable dans l’amélioration du confort et de la qualité de vie quotidienne de nos compagnons. À ce titre, gardez les yeux et les oreilles grand ouverts lorsque l’on vous suggère, même par bouche à oreille, les coordonnées d’un praticien qui pourrait vous aider vous et votre cheval (poney, âne) :-). Les professionnels sérieux sauront vous orienter dans des démarches de soins, en respectant le périmètre de leurs fonctions et de leurs compétences.

Avez-vous des avis sur l’une ou plusieurs des médecines parallèles évoquées dans ce dossier ? Que pourriez-vous conseiller à un propriétaire d’équidé avant de faire appel à un praticien ? Nous attendons vos retours !

Remerciements : Monsieur Hervé Baldassari (Equicare)

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article.

Pas encore membre ? Créer un compte

equirodi

A propos de l'auteur

EQUIRODI

Depuis 2006, Equirodi connecte le monde du cheval grâce au site d’annonces équestres Equirodi.com. Référence incontournable sur le marché français, Equirodi est aussi présent à l’international. Chaque jour des milliers de passionnés de cheval et d'équitation se retrouvent sur Equirodi pour acheter et vendre chevaux, camions, propriétés, matériel, selles, pensions, stages, emplois... et bien plus encore.

Equirodi vous recommandeStarterreCheval LibertéEquidassur